Guardiola minimise les nerfs de la finale de la Ligue des champions de Man City

  • FrançaisFrançais


  • Pep Guardiola admet qu’il devra calmer quelques nerfs avant la finale de la Ligue des champions mais est plus préoccupé de devoir décevoir les joueurs en les laissant sur le banc.

    Man City affrontera Chelsea lors de sa toute première finale de Ligue des champions ce samedi à Porto.

    En dépit d’être de cette saison première ligue et vainqueurs de la Coupe Carabao, Guardiola sait que la taille de l’occasion peut en affecter certains.


    Cinq des meilleurs thrillers finaux des barrages de la Ligue de football…


    “Je sais exactement comment nous voulons jouer, avec qui nous allons jouer et je ne vais pas trop les déranger”, a-t-il déclaré.

    «C’est une expérience incroyable d’être ici. Je sais exactement ce que je vais leur dire. Les gars qui sont anxieux et nerveux, je leur dirai que c’est normal.

    «Certains joueurs vont y aller avec tension, certains peuvent avoir du mal, mais ils doivent gérer cela.

    «Je suis presque sûr que nous devons souffrir pour gagner la finale. C’est agréable de dire en profiter, mais parfois ce n’est pas possible.

    «Il faut être résilient et s’adapter. Nous essaierons d’être nous-mêmes et de faire ce que nous pouvons.

    Guardiola, contrairement à nous autres, sait exactement qui il va commencer à Porto. Il sera intéressant de voir quels attaquants sont sélectionnés parmi Sergio Aguero, Gabriel Jesus, Phil Foden, Raheem Sterling et Riyad Mahrez.

    Interrogé sur la nécessité de mettre certains joueurs au banc, Guardiola a poursuivi: «Terrible. C’est absolument (un) désastre. Je te conseille de ne pas être manager dans ta vie.

    «Je n’ai pas de bons mots pour me sentir soulagé par les gars qui ne joueront pas, mais mon conseil est de rester avec l’équipe. Il y a cinq ou six substitutions et tout le monde a une chance.

    Kevin De Bruyne est un joueur très susceptible de faire partie de la formation de départ.

    Le meneur de jeu belge a encore une fois été brillant cette campagne et a marqué dans le dernier jour de la raclée d’Everton dernière fois.

    S’exprimant avant la finale entièrement anglaise, De Bruyne a déclaré: «Cela a été l’un des objectifs du club et l’un des objectifs des joueurs. Pouvoir être là et jouer sur la plus haute scène est un privilège.

    «L’identité de l’équipe est la même mais je pense que dans les moments difficiles, nous n’avons pas fait trop d’erreurs.

    « Les autres années, dans ce genre de matchs, nous avons fait une erreur de trop et les autres équipes ont réagi en allant de l’avant et nous n’avons pas pu revenir en arrière.

    «Lors des matchs de cette année, nous n’avons pas concédé les buts que nous avions marqués les années précédentes.»

    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *