Antonio Rudiger dit qu’il a subi d’immenses abus racistes après que Chelsea a limogé Frank Lampard

  • FrançaisFrançais



  • Antonio Rudiger
    Antonio Rudiger dit que certains fans de Chelsea l’ont blâmé pour le limogeage de Frank Lampard

    Le défenseur de Chelsea, Antonio Rudiger, a déclaré avoir été victime d ‘”immenses” abus racistes sur les réseaux sociaux.

    L’arrière central allemand, 27 ans, a été blâmé par certains fans pour le limogeage de l’ancien entraîneur Frank Lampard.

    Rudiger a dit au site Web de Chelsealien externe ces affirmations sont “absurdes” et ont remis en question à quel point les entreprises de médias sociaux se soucient des abus racistes.

    Cela vient après que le défenseur de Manchester United Axel Tuanzebe a été confronté à davantage d’abus racistes sur les réseaux sociaux.

    Tuanzebe est venu en tant que remplaçant tardif en Match nul 3-3 de samedi avec Everton et a concédé le coup franc sur lequel les visiteurs ont égalisé en temps d’arrêt.

    Le jeune homme de 23 ans a été abusé sur Twitter et Instagram, soit directement, soit par l’utilisation d’émojis.

    En janvier, United a condamné les abus racistes dont Tuanzebe a été victime après sa défaite 2-1 face à Sheffield United.

    Axel Tuanzebe
    Axel Tuanzebe a reçu plus d’abus racistes après le match nul de Manchester United avec Everton

    Chelsea enquête sur les allégations de Rudiger et remettra toute information pertinente à la police.

    Ils enquêtent également sur les abus raciaux de son compatriote défenseur de Chelsea, Reece James, qui a également été ciblé.

    Après une récente série d’incidents similaires, Rudiger a déclaré: “Pour être très honnête, je ne sais pas à propos de toutes ces choses sur les réseaux sociaux, mais je pense que plus il y a de gens qui créent des comptes, plus ils gagnent de l’argent. Donc moi personnellement, je pense ils ne s’en soucient pas vraiment parce que, comme vous le savez, l’argent a du pouvoir, le reste n’a pas d’importance, il est donc difficile de dire si les gens vont changer cela. “

    A propos des allégations selon lesquelles il aurait joué un rôle dans le limogeage de Lampard en janvier, il a ajouté: “Ma conscience est claire. Je sais que je n’ai pas fait toutes ces absurdités. Je suis ouvert à tout nouvel entraîneur car j’étais également ouvert à M. Lampard.

    «Je ne peux pas contrôler les émotions des gens mais les gens devraient être des êtres humains. Je n’ai rien publié mais les abus raciaux étaient immenses. Cela me rend plus fort parce que je sais qui je suis et que je peux me regarder dans le miroir et sourire.

    “Bien sûr si ça fait mal, mais dans ce cas, je bloque simplement parce que je sais que je n’ai rien fait.”

    Facebook, qui possède Instagram, et Twitter se sont tous deux déclarés déterminés à éliminer les abus sur leurs plateformes.

    Mais le gouvernement britannique a entreprises de médias sociaux menacées avec des «amendes importantes» qui pourraient s’élever à «des milliards de livres» s’ils ne parviennent pas à lutter contre les abus.

    Lecture d'image de bannière autour de la BBC - BleuPied de page - Bleu

    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *