MFS Africa lève 100 millions de dollars américains de série C pour stimuler son expansion

  • FrançaisFrançais




  • par Fintechnews Afrique
    10 novembre 2021


    Dans un autre grand tour cette semaine, la passerelle de paiement numérique panafricaine MFS Africa a obtenu 100 millions de dollars américains dans un tour de table d’actions et de dettes de série C, a annoncé la société dans un communiqué.

    Le financement est réparti sur 70 millions de dollars US en capitaux propres et 30 millions de dollars US en dette, selon un rapport de TechCrunch. Cela porte le total des fonds propres levés jusqu’à présent par la société à 95 millions de dollars, en plus du financement par emprunt de 30 millions de dollars.

    Le cycle a été co-dirigé par le nouvel investisseur AfricInvest FIVE, aux côtés des bailleurs de fonds existants Goodwell Investments et LUN Partners. Les investisseurs participants comprenaient CommerzVentures, Allan Gray Ventures, Endeavour Catalyst, Endeavour Harvest et ShoreCap III.

    Il s’agit du premier investissement de CommerzVentures en Afrique, selon le communiqué. Pendant ce temps, la facilité de crédit a été fournie par Lendable et Norsad.

    Le financement sera utilisé pour stimuler les efforts d’expansion de l’entreprise, avec l’ouverture de bureaux régionaux supplémentaires sur les marchés africains, américains et chinois, selon le communiqué. L’entreprise cherche à stimuler l’embauche en Afrique et sur ses sites mondiaux également. Une partie du financement sera également canalisée vers le renforcement des fonctions de Gouvernance, Risques et Conformité (GRC), ainsi que la trésorerie et le pool de liquidités de l’entreprise.

    MFS Africa a établi son nouveau siège à Londres

    Le communiqué note que le financement intervient dans le contexte d’une série d’acquisitions et d’investissements en Afrique. Cela comprend l’acquisition récente du réseau nigérian de super-agents Baxi, ainsi que de nouveaux bureaux. L’année dernière, MFS Africa a ouvert des bureaux à Abidjan, Kampala, Kinshasa, Nairobi et Lagos, et a également installé son siège à Londres.

    MFS Africa a connecté plus de 320 millions de portefeuilles d’argent mobile via un réseau qui couvre 180 systèmes d’argent mobile, des banques, des opérateurs de transfert d’argent et plus de 250 entreprises. La société se concentre sur l’augmentation de l’interopérabilité entre les modes de paiement, les frontières et les devises.

    Il a également travaillé avec LUN Partners pour établir des passerelles de paiement transfrontalières entre l’Afrique et la Chine, notamment par le biais de fusions et acquisitions, a noté Peilung Li, président de LUN Partners.

    Image en vedette : éditée à partir d’Unsplash

    Partagez cet article

    Faire le partage


    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *