Le gouvernement néo-zélandais va réduire les frais d’interchange de cartes

  • FrançaisFrançais



  • Le ministre du Commerce et de la Consommation, David Clark, a annoncé aujourd’hui les prochaines étapes du gouvernement pour réduire les frais de service des commerçants, que les banques facturent aux entreprises lorsque les clients utilisent une carte de crédit ou de débit pour payer, ce qui devrait permettre aux entreprises néo-zélandaises d’économiser environ 74 millions de dollars chaque année.

    «Avant COVID, EFTPOS était le principal moyen pour les Kiwis de payer les biens et services, et c’est sans frais pour les détaillants. Cependant, les consommateurs privilégient de plus en plus les cartes de débit et de crédit sans contact », a déclaré David Clark.

    «Le coût élevé de ces frais exerce une pression financière supplémentaire sur les entreprises à un moment où elles font face aux impacts économiques du COVID-19. à la reprise de l’économie. »

    «Actuellement non réglementés, les frais de service marchands de la Nouvelle-Zélande sont fixés beaucoup plus élevés qu’ils ne le sont en Australie et ajoutent des frais généraux importants pour les détaillants, qui répercutent souvent ces coûts sur les consommateurs par des prix plus élevés», a déclaré David Clark.

    À la suite des commentaires d’une récente période de consultation, un projet de loi sur les systèmes de paiement de détail sera présenté plus tard cette année pour:

    exiger des réductions des frais d’interchange dès que possible
    permettre une intervention directe de la Commission du commerce en utilisant un large éventail de pouvoirs pour réglementer différents participants au système de paiement de détail
    introduire une obligation de divulgation et de déclaration pour permettre à la Commission du commerce de surveiller le système de paiement de détail.

    «L’une des principales composantes des frais de service marchand est la commission d’interchange. Nous plafonnerons ceux des transactions par carte de crédit à 0,8%, ce qui est conforme à l’Australie », a déclaré David Clark.

    «Nous plafonnons également les frais d’interchange facturés pour les transactions par carte de débit en ligne à 0,6%. Les frais d’interchange des cartes de débit sans contact resteront à leur niveau actuel de 0,2% ou moins, et pour les débits glissés et insérés, ils resteront à 0%. »

    «Le nouveau régime de réglementation devrait permettre aux commerçants néo-zélandais de réaliser des économies d’environ 74 millions de dollars par an. Les petits détaillants et ceux qui comptent sur le crédit ou les ventes en ligne bénéficieront particulièrement de ces économies », a déclaré David Clark.

    Le gouvernement vise à rechercher des décisions politiques finales sur la réduction des frais des commerçants à la mi-2021, en vue de l’entrée en vigueur du régime de réglementation complet l’année prochaine.


    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *