FSD Africa va lancer Bimalab Insurtech Accelerator au Ghana et au Nigeria

  • FrançaisFrançais




  • par Fintechnews Afrique
    23 novembre 2021


    L’agence de développement spécialisée Financial Sector Deepening (FSD) Africa devrait lancer son programme d’accélérateur insurtech au Ghana et au Nigeria en 2022. L’agence lancera son programme BimaLab Insurtech Accelerator dans les deux pays d’Afrique de l’Ouest l’année prochaine, selon TechCrunch.

    Le lancement intervient après que FSD Africa a lancé son accélérateur d’insurtech au Kenya cette année seulement. L’accélérateur BimaLab de 5,3 millions de KES a été lancé en juillet grâce à un partenariat avec l’Autorité de réglementation des assurances du Kenya et Tellistic Technology Services. La deuxième cohorte du programme Kenya de 10 semaines a obtenu son diplôme la semaine dernière.

    FSD Africa a été créé en 2012 et est soutenu par l’aide britannique.

    L’agence prévoit également de créer un accès à des fonds de capital-risque et à des subventions pour les startups insurtech en phase de démarrage, en plus d’une plate-forme de réseautage en ligne pour les fondateurs, selon le rapport. Actuellement, FSD Africa travaille avec un total de huit régulateurs d’assurance, y compris des régulateurs du Ghana, du Malawi, du Nigeria, du Rwanda et de la Tanzanie, pour ses plans.

    Directeur, Risques et résilience chez FSD Africa Kelvin Massingham

    Kelvin Massingham

    « Le secteur de l’assurance a été lent à innover par rapport au reste du secteur financier, mais l’Afrique connaît un énorme déficit de protection »

    Selon TechCrunch, Kelvin Massingham, directeur des risques et de la résilience chez FSD Africa, a déclaré.

    L’accélérateur d’insurtech de FSD Africa cible le secteur naissant de l’assurance en Afrique

    Le marché de l’assurance en Afrique se situe aux extrémités du spectre de l’adoption, comme le souligne un rapport McKinsey. Alors que le marché de l’assurance est assez bien établi en Afrique du Sud, d’autres marchés sont loin derrière. L’Afrique du Sud représente 70 % du total des primes du continent. Dans d’autres régions d’Afrique, y compris l’Afrique francophone et anglophone, la part des primes s’élève à un chiffre.

    Dans l’ensemble, la pénétration de l’assurance en Afrique en pourcentage du PIB n’est que la moitié de la moyenne mondiale. Cependant, de nombreux pays africains ont vu leurs marchés de l’assurance croître à un TCAC à deux chiffres au cours des dernières années. En particulier au Nigeria et au Ghana, l’assurance commerciale devrait offrir de solides perspectives de croissance.

    Image en vedette : Unsplash (édité)

    Partagez cet article

    Faire le partage


    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *