Entretien avec Dmitry Tsyplakov – Chief Product Officer chez FinCase

  • FrançaisFrançais



  • Dmitri Tsyplakov

    FintechNews.org a eu le plaisir de rencontrer Dmitry Tsyplakov, entrepreneur en série et chef de produit numérique. En ce moment, il lance un projet dans l’immobilier en Californie. Avant de rejoindre Property Technology, il avait géré des produits numériques dans Blockchain et Marketplaces.

    FintechNews (FN) : Quel est votre parcours ?

    Dmitry Tsyplakov (DT) : En repensant à mon enfance, je peux dire que j’étais un adolescent qui ne pouvait pas vivre sans ordinateurs, jeux et Sony Play Station. Quand j’avais 10 ans, mes parents m’ont offert une console et je suis devenu fan de « Need For Speed ​​». Après l’école, nous avons joué pendant des heures avec des amis et existé dans un monde parallèle que l’équipe d’Electronic Arts a créé pour nous. Mais je n’ai jamais quitté l’idée que je voulais créer mon propre jeu, avec mon scénario et mes personnages. En été, lorsque les vacances ont commencé, j’ai demandé à un ami de la famille qui était programmeur comment développer des jeux. Il m’a donné un manuel de 600 pages et m’a dit d’étudier. Ce n’était certainement pas ce à quoi je m’attendais, mais je me suis plongé dans l’apprentissage. Je n’ai pas compris beaucoup de choses à cause de mon inexpérience, mais j’ai essayé de mettre tout de suite en pratique tout ce que je comprenais. À l’âge de 12 ans, le jour de mon anniversaire, j’ai invité mes amis et leur ai montré mon jeu. Je n’avais aucun objectif matériel à l’époque, j’étais captivé par le monde du jeu et je rêvais qu’à l’avenir toute l’école saurait pour moi et que nous organiserions des compétitions en ville. Soit dit en passant, dans le projet de jeu que j’ai cofondé 6 ans plus tard, j’ai mis en œuvre plusieurs de mes idées à partir de mon jeu et j’étais absolument heureux lorsque Sony a signé un contrat avec nous pour développer des jeux vidéo. Nous avons été les premiers en Russie à obtenir la licence.

    FN : Qu’est-ce que l’entrepreneuriat pour vous ?

    DT : Être entrepreneur, c’est trouver quelque chose qui vous passionne pour démarrer une entreprise. Croire fermement en votre idée et y mettre votre cœur et votre âme. Ne pas avoir peur d’abandonner ce que vous pensez vous retient et voir que vous avez tous les outils et toute la passion dont vous avez besoin pour réussir. En tant qu’entrepreneur, vous devez voir grand et rêver grand, ne vous limitez pas.

    Mon chemin n’est pas facile mais très stimulant et passionnant. J’ai découvert beaucoup de choses dans myseli, comme être créatif, courageux et aimable. Au départ, je pensais qu’être entrepreneur signifiait faire semblant jusqu’à ce que je le fasse, mais je me rends compte que c’est plutôt faire, faire, faire jusqu’à ce que quelque chose soit fait. Je dois continuer à travailler dur, croire en ce que je fais et ne pas avoir peur de demander de l’aide.

    FN : Quel a été le moment le plus difficile que vous ayez vécu dans votre pratique commerciale ? Comment avez-vous réussi à vous en sortir et à avancer ?

    DT : Mon premier projet, qui a reçu un investissement de 1 million de dollars, était aussi mon aventure la plus dangereuse. À un moment donné, le lancement du produit a été temporairement suspendu ; l’investisseur était juste furieux à ce sujet. Comme j’étais responsable des résultats de l’équipe, j’étais également en charge de toutes les négociations. Pour être honnête, les menaces étaient parfois effrayantes. Mais on s’en est sorti, le conflit s’est résolu et depuis, il y a rarement quelque chose qui puisse m’effrayer.

    FN : Qui est votre plus grand soutien face aux difficultés en entreprise ?

    Ma femme est ma meilleure supporter et partenaire.

    FN : Quelles sont les qualités fondamentales d’un entrepreneur ?

    DT : Je distinguerais trois qualités fondamentales.

    Premièrement, l’entrepreneur voit les opportunités avant tout le monde et se dirige activement vers leur réalisation. En comprenant les problèmes non résolus du consommateur, il trouve une solution et, grâce à une série d’expériences, il propose le bon produit ou service pour résoudre ces problèmes de manière plus efficace par rapport aux concurrents existants.

    Deuxièmement, la capacité de persuader, de promouvoir son idée. Être entrepreneur, c’est être un bon marketeur. Il est capable de convaincre investisseurs, clients et salariés de l’attractivité de son projet en s’adressant à chacun de ces publics dans le langage de sa « valeur ».

    Troisièmement, créer une équipe productive. L’entrepreneur à succès évalue objectivement ses forces et ses faiblesses et renforce l’équipe avec les compétences manquantes. Il sait trouver le bon mélange de motivation, de performance et de compatibilité chez les personnes et en faire une équipe qui renforce son projet.

    FN : Qu’est-ce qui vous motive ?

    DT : Je pense que beaucoup d’entrepreneurs diront la même chose. Il ne s’agit pas d’argent. Je ne sais pas si c’est un manque de confiance ou un excès de confiance mais vous voulez toujours faire vos preuves, vous n’êtes jamais tout à fait satisfait – et cela peut s’exprimer en étant très compétitif. Vous voulez juste faire votre propre truc et êtes prêt à prendre d’énormes risques pour le faire.

    FN : Quelle est votre plus grande peur, et comment gérez-vous la peur en général ?

    DT : Quand j’ai commencé, j’avais très peur de l’incertitude. Que se passera-t-il demain ? Y aura-t-il des clients ? Pourrai-je trouver des investisseurs ? Pourrai-je payer le loyer et les salaires des membres de l’équipe ?

    Mais assez vite je me suis rendu compte que demain n’est même pas prévu aujourd’hui, mais hier. Et demain ne peut être que ce que j’y prévois. Les clients seront là si je construis un système clair et efficace pour les attirer et les fidéliser. Agir selon un plan est une habitude pour moi depuis de nombreuses années.

    FN : Quels conseils donneriez-vous aux futurs entrepreneurs ?

    DT : Soyez persévérant, courageux et patient, car tout prend du temps. N’oubliez pas non plus la santé mentale des membres de votre équipe qui font de leur mieux.




    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *