5 licornes technologiques sur 7 en Afrique viennent de la Fintech

  • FrançaisFrançais




  • par Sharon Lewis
    12 octobre 2021

    L’Afrique assiste à une ruée vers le financement de son secteur fintech, et certaines entreprises sont déjà devenues les plus gros paris fintech du continent, devenant des licornes en Afrique.

    Les sociétés de fintech africaines ont levé davantage au cours des sept premiers mois qu’au cours de la décennie précédente, selon un rapport. Entre janvier et septembre de cette année, les sociétés de technologie financière africaines ont levé près de 1,5 milliard de dollars américains. Cela, contre les 1,06 milliard de dollars US qu’ils ont levés tout au long de 2011 à 2020, est une indication claire d’un intérêt accru pour le potentiel de marché de la fintech en Afrique.

    Il y a actuellement sept licornes technologiques en Afrique, les licornes fintech en Afrique détenant la majorité des cinq. Les deux autres sont Jumia (e-commerce) et la plus récente licorne du continent Andela (solution RH pour les ingénieurs logiciels). L’espace comprend également des « sooniccorns », ou des entreprises qui sont en train de devenir de futures licornes, telles que Kuda Bank. La banque challenger axée sur le Nigeria a levé 55 millions de dollars US dans une série B cette année, pour une valorisation de 500 millions de dollars US.

    Parmi ceux qui ont réduit de 1 milliard de dollars, voici ce que vous devez savoir sur les cinq licornes fintech en Afrique.

    Les meilleures licornes fintech en Afrique.

    Fawry (Egypte)

    Valorisation : plus de 2 milliards de dollars américains

    Licornes en Afrique flutterwave

    Société cotée, Fawry n’est pas une licorne au sens technique du terme (puisqu’il s’agit d’une société cotée, alors que les licornes sont généralement des startups avec une valorisation de 1 $ US+). Pourtant, il est largement considéré comme l’un dans la région MENA.

    La société propose une large gamme de services de paiement B2B et B2C et négocie sur l’EGX avec une capitalisation boursière d’environ 1,5 milliard de dollars US au 6 octobre.

    OPay (Nigéria)

    Valorisation : 2 milliards de dollars US

    Opay Licornes en Afrique

    OPay est passé au statut de licorne après que le Vision Fund 2 de SoftBank a mené une levée de fonds de 400 millions de dollars dans la société en août de cette année. Le cycle a porté la valorisation de la société à 2 milliards de dollars. Il s’agit également du premier investissement d’OPay SoftBank en Afrique.

    OPay fournit une solution d’argent mobile (un secteur fintech central en Afrique) qui comprend des cartes de débit physiques, une solution bancaire hors ligne et des facilités d’épargne.

    Vague (Sénégal)

    Valorisation : 1,7 milliard de dollars US

    vague Licornes en Afrique

    Wave est le dernier entrant sur la liste des licornes fintech en Afrique. La société a atteint une valorisation de 1,7 milliard de dollars en septembre de cette année, après un tour de financement de série A de 200 millions de dollars.

    Les investisseurs de la société comprennent les poids lourds mondiaux Sequoia, Founders Fund, Stripe et Ribbit Capital. Wave propose également une solution d’argent mobile qui comprend les dépôts et les retraits, les virements et les paiements de factures.

    Flutterwave (San Francisco)

    Valorisation : 1 milliard de dollars US+

    Licornes Flutterwave en Afrique

    La société d’infrastructure de paiement Flutterwave a levé 170 millions de dollars américains dans une série C qui a eu lieu en mars de cette année. Le tour de table a été évalué à 1 milliard de dollars, ce qui a fait passer l’entreprise au statut de licorne.

    Flutterwave a récemment annoncé une série de partenariats, notamment avec MTN Group, 9PSB et Currencycloud.

    Interswitch (Nigéria)

    Valorisation : 1 milliard de dollars US

    Licornes en Afrique interswitch

    Interswitch est une société de paiement numérique, avec des solutions couvrant les transactions, le recouvrement, le décaissement, l’émission de cartes et plus encore.

    La société est devenue une licorne après que Visa a pris une participation minoritaire dans la société en 2019, conduisant à une valorisation de 1 milliard de dollars. L’accord aurait été évalué à 200 millions de dollars US pour 20 % de capitaux propres. La société avait des plans d’introduction en bourse pour le premier semestre 2020, mais les plans ne se sont pas encore matérialisés.

    Partagez cet article

    Faire le partage

    à propos de l’auteur

    Plus d’infos sur l’auteur


    Source

    L'équipe de Comparaland

    Rédacteur web depuis 2009 et webmestre depuis 2011.

    Je m'intéresse à tous les sujets comme la politique, la culture, la géopolitique, l'économie ou la technologie. Toute information permettant d'éclairer mon esprit et donc, le vôtre, dans un monde obscur et à la dérive. Je suis l'auteur de plusieurs livre

    Pour me contacter personnellement :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *