L’esport selon Marianne

  • Français

  • Même si l’article de Marianne sur l’esport est rempli de clichés séculaires, les problèmes de l’esport sont bien présents, mais minoritaires.


    Même si l'article de Marianne sur l'esport est rempli de clichés séculaires, les problèmes de l'esport sont bien présents, mais minoritaires.

    Il était évident que les streamers et les fans d’esport allaient se gausser de l’article de Marianne sur l’esport. Il a été écrit par Jérémie Peltier qui fait partie de la fondation Jean Jaurès qui est proche des socialistes, ce qui veut dire que ce sont des macronistes dans l’âme.

    L’esport selon Marianne est une blague, une plaisanterie de mauvais gout et pour ces messieurs, adeptes de la musculature et d’un marathon de plusieurs dizaines de kilomètres avec des athlètes épuisés, l’esport est un travestissement du sport. Sauf que le genre de mecs qui écrivent sur Marianne est très loin du panthéon de la musculature et que l’épuisement au travail, ils ne l’ont pas connu depuis très longtemps, généralement depuis leur naissance.

    Regarder fixement un écran et jouer avec la manette et la souris n’est pas un sport nous dit Marianne. Cependant, ce n’est pas Marianne qui décide, mais bien le public ainsi que les sponsors des Jeux Olympiques. Les JO actuels n’ont rien à voir avec leur ancêtre romain, ni même avec la vision de Coubertin. Aujourd’hui, les Jeux Olympiques sont un truc pour se faire un maximum de pognon. On ferme les yeux sur les équipements ou les substances qui donnent un avantage, car le public n’a pas payé sa place pour voir un mec qui s’épuise dans 30 km de marathon, il veut du sang et de la sueur.

    L’esport par sa mentalité, sa structure, un mélange de show-biz, la fan-attitude autour des équipes et la présence de gros sponsors sera parfait pour dynamiser les jeux olympiques. Aujourd’hui, les décérébrés vont s’extasier pendant des heures sur le foooot et s’en foutre des JO. Et même si l’esport possède beaucoup de tares, cela permettra à un nouveau public de s’intéresser à l’esprit olympique. Car malgré le déluge de paillettes et de fric, l’esprit olympique est toujours présent chez les athlètes et j’ai toujours aimé regardé les JO, car je lui trouve une simplicité et une abnégation chez les athlètes, que je ne trouve pas ailleurs.

    Ensuite, reprenons un par un les problèmes que soulève Marianne sur les impacts de l’esport, mais en réalité, il s’agit d’une pique contre les jeux vidéos et la technologie en général.

    • L’obésité – A force de jouer pendant des écrans, l’obésité est devenu l’un des principaux tueurs au monde. C’est vrai, mais cette obésité vient de la malbouffe et du manque d’activité sportive en général. Quand Marianne et ses sbires demanderont le ban de toutes les marques de malbouffe en France, ils viendront nous donner des leçons.
    • La myopie – A cause de la prédominance des écrans, les enfants deviennent myopes dès leur plus jeune age. C’est vrai, mais c’est lié aux écrans et non aux jeux vidéos et encore moins, à l’esport. Le problème de Jérémie Peltier et de Marianne est qu’ils pensent que les enfants doivent jouer avec un cerceau le samedi matin, fait de bric et de broc alors que leurs parents discutent des choses de la vie comme un bon couple aimant.

    Tous les abus montrés par Marianne pour se moquer de l’esport sont en réalité les abus de la société de consommation moderne. C’est le capitalisme qui a rendu vos enfants aveugles, c’est le capitalisme qui les a engraissé et c’est le capitalisme qui fait que des journaux comme Marianne puisse encore exister. C’est intéressant qu’on accuse l’esport d’être une énième raison de gagner du fric, mais Marianne et la fondation Jean Jaurès recoivent des subventions du gouvernement chaque année. Faites ce que je dis…

    Malgré le fait que je connaisse les bases d’un jeu comme League of Legends, j’ai encore dû mal à suivre les compétitions sportives. Cela nécessite du réflexe musculaire, une bonne vision du jeu et la capacité à garder son calme. Et je ne parle même pas de Dota 2 dont les meilleurs joueurs sont de véritables génies dans de nombreux domaines. On ignore encore les jeux qui seront intégré dans les compétitions d’esport olympique ou même si cela aurait lieu. Tout ça est venu de Macron qui continue à se comporter comme un djeunz alors qu’il est marié à une momie et que son électorat va aux urnes en déambulateur.

    Cependant, le fait d’inclure l’esport dans le JO va le promouvoir, mais uniquement à la marge. Car comme je l’ai dit, il faut du temps et de la patience pour comprendre un tournoi de League of Legends, de Dota 2 sans oublier CS:GO qui est très élitiste. C’est à dire que pour le public lambda, ils vont juste voir que telle équipe a gagné et ils n’arriveront jamais à différence entre une partie basique et une performance exceptionnelle.

     

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *