Fortnite déclare que les joueurs basés en Russie ne sont pas éligibles pour recevoir des prix en espèces

  • FrançaisFrançais



  • Développeur Jeux épiques a annoncé que les joueurs résidant en Russie ne seront pas éligibles pour recevoir des prix en espèces en Fortnite Compétitif tournois à venir.

    Le communiqué, publié tôt vendredi, heure du Royaume-Uni, indique que l’interdiction s’appliquera immédiatement. Les joueurs résidant dans la Fédération de Russie pourront toujours gagner des prix cosmétiques dans le jeu lors de compétitions.

    Crédit image : Fortnite

    CONNEXES: ESL Pro League suspend les équipes liées au gouvernement russe

    La déclaration de Fortnite Competitive disait: «Les joueurs résidant en Russie doivent terminer le processus de vérification des prix pour tous les tournois précédents et réclamer des fonds au fournisseur de paiement d’Epic avant le 22 mars 2022.

    “Si les prix en espèces ne sont toujours pas réclamés après le 22 mars 2022, ils seront gelés jusqu’à ce que le fournisseur de services de paiement d’Epic soit en mesure de reprendre la prise en charge des prix pour les joueurs résidant en Russie.”

    Alors que la Russie n’est pas largement connue pour sa scène Fortnite, l’annonce de Fortnite Competitive affectera une variété de professionnels de l’esport basés en Russie qui sont actuellement en compétition sur la scène.

    Répondant à l’annonce, Danila ‘Malibuca’ Yakovenko, qui a terminé 15e de la Fortnite Champion Series: Chapter 3 Season 1 – Grand Finals, a tweeté son exaspération à la décision, ce qui semble l’affecter.

    CONNEXES: BLAST Premier interdit aux équipes basées en Russie d’assister à des événements

    Fortnite est le dernier titre à prendre des mesures liées à l’invasion russe en cours de l’Ukraine. Suite à l’attaque russe du 24 février, diverses sanctions internationales ont été imposées par les pays occidentaux et le reste du monde.

    Ces sanctions ont fait leur chemin dans le secteur de l’esport avec des gens comme ALS et BLAST Premier bannissant les équipes basées en Russie de ses événements. De plus, WePlay Holding a coupé les ponts avec le russe et les entreprises biélorusses.

    Lire le journal de l’esport

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.