De Schalke à EXCEL : l’histoire de Tim Reichert sur la croissance d’équipes à fort potentiel

  • FrançaisFrançais



  • EXCEL Esport Tim Reichert
    (Illustration ESI) Tim Reichert. Crédit image : EXCEL Esports

    de Tim Reichert son nom n’est peut-être pas familier à la plupart des fans d’esports en Europe, mais son travail et son héritage le sont certainement. L’un des fondateurs de SK Gaming, ancien responsable des sports électroniques chez Schalke 04 Esports et gestionnaire de clientèle pour Media Com Germany, Reichert est un homme aux multiples talents. Plus récemment, il a mis ces compétences à profit en tant que nouveau responsable des sports électroniques pour l’organisation britannique d’esports. EXCEL Esports.

    Esports Insider s’est entretenu avec Reichert à la fin de l’année dernière pour discuter des tenants et des aboutissants de son nouveau poste, de ses plans pour l’avenir et de sa vision globale en tant que leader d’une organisation qui, à bien des égards, attend toujours de réaliser son plein potentiel.

    EXCEL n’était probablement pas une entreprise vers laquelle on devinerait immédiatement que Reichert irait après une période réussie à Schalke, mais Reichert est sûr qu’il a pris la bonne décision et se sent très bien quant à son avenir. Cependant, pour aborder d’abord l’éléphant dans la salle : pourquoi Tim Reichert a-t-il commencé à travailler pour EXCEL ?

    “J’ai aimé ce que j’ai fait à Schalke et il y avait beaucoup d’opportunités différentes, mais pour moi, je suis arrivé à la conclusion que travailler sur une organisation, travailler avec des équipes et des joueurs, travailler avec le département de contenu était quelque chose que j’ai toujours voulait continuer », a-t-il déclaré. “J’ai examiné différentes options et EXCEL avait, en fait, un très bon package.”

    Reichert a ajouté qu’il avait vu beaucoup de progrès dans EXCEL et beaucoup de potentiel. “Je veux être dans un métier où ton travail est visible et où tu peux être efficace”, a-t-il expliqué. Pour lui, EXCEL est le meilleur endroit pour pouvoir le faire en ce moment, même s’il reste encore beaucoup de travail à faire.

    EXCEL contre G2 Esports LEC LoL
    EXCEL contre G2 au LEC. Crédit image : Michal Konkol/Riot Games

    Faire beaucoup avec peu

    Le deuxième éléphant dans la salle est, bien sûr, Schalke 04. Reichert a commencé sa carrière à Schalke en 2015 et a joué un rôle déterminant dans la croissance de sa section esports. Lorsque le club de football a rencontré des difficultés financières et a été relégué au deuxième niveau de la Bundesliga allemande en 2021, la décision a été prise de vendre son créneau LEC à l’équipe BDS pour 26,5 millions d’euros (~ 22,1 millions de livres sterling).

    Le temps à Schalke a été intéressant pour Reichert, et l’ancien responsable des sports électroniques de l’équipe allemande a noté qu’il n’avait pas prévu d’être dans le club pendant si longtemps, surtout au cours des deux premières années. Les débuts de Schalke 04 Esports ont été, comme l’a dit Reichert, très difficiles, même pour une personne qui a réellement joué au football professionnel dans sa vie.

    Il a décrit comment au début, le club n’avait pas investi autant dans l’esport qu’il l’aurait espéré, et l’ensemble du projet a mis du temps à se développer dans les premières étapes. Ce qui a finalement ouvert le bal, c’est la première apparition aux EU LCS Summer Playoffs 2018 à Madrid. “Cela a tout changé pour l’organisation”, a déclaré Reichert.

    « C’était un gros risque. Ce n’était pas comme pour les autres sociétés et équipes de League of Legends, c’était un gros pari basé sur la perspective extérieure et la perspective des fans, car avec cet argent, vous auriez pu acheter un bon joueur pour votre équipe de football.

    “Ce n’est pas comme un petit investissement à six chiffres comme en 2016, c’était un gros investissement à l’époque, mais Madrid a tout changé. Et quand nous avons investi, et quand nous avons commencé à générer de vrais revenus et quand nous avons également compris comment convaincre des partenaires de se joindre à notre voyage, cela est devenu de plus en plus gros.

    En fait, Schalke 04 Esports connaissait une croissance régulière juste avant que la pandémie ne frappe le monde. Ensuite, Schalke, ainsi qu’un certain nombre d’autres équipes et entreprises, ont été durement touchés, et le temps a été particulièrement frustrant pour Tim Reichert et son équipe. Dans une étrange tournure du destin, c’est le département esports de Reichert qui a aidé l’équipe sportive traditionnelle du club de Schalke à faire face à des difficultés financières.

    “Nous avons réussi, même avec des ressources limitées, nous avons embauché des joueurs de très haut niveau et de très bons gars pour les domaines les plus importants, comme le domaine de la création de contenu”, a déclaré Reichert. «Nous avons créé un contenu incroyable et nous avons eu de bons scénarios avec nos équipes. Mais encore, il y avait l’autre côté qui était un drame que vous ne pouviez pas imaginer dans vos pires rêves. COVID, en plus d’être relégué en deuxième Bundesliga.

    Tim Reichert à Schalke
    Tim Reichert (à gauche) a travaillé comme Chief Gaming Officer au club de football Schalke 04. Crédit image : Schalke 04

    CONNEXES: EXCEL s’associe au détaillant de mode sportive JD SPORTS

    Travail en équipe

    Reichert a beaucoup appris sur les tenants et les aboutissants de la création d’une organisation rentable, et peut-être plus important encore, sur la façon de gérer les attentes et de maintenir un flux constant de revenus dans le monde de l’esport.

    Le conseil de Reichert aux clubs de football (et aux autres équipes sportives essayant de se lancer dans l’esport) commence de manière assez simple : établissez un budget et respectez-le. C’est probablement la partie la plus difficile pour les dirigeants d’équipes sportives au début. Après cela, le département esports doit avoir un plan d’affaires stable auquel toutes les personnes impliquées doivent s’engager.

    Cependant, Reichert a également ajouté un petit conseil controversé : « Engagez-vous dans un sport d’équipe, et non quelque chose comme FIFA ou Fortnite. Toute organisation sportive qui réussit dans le monde est basée sur un sport d’équipe et non sur un sport à joueur unique. Il n’y a pas d’équipes pour les clubs de tennis ou de grandes équipes pour le tennis de table. C’est juste inexistant. Vous devriez donc vous pencher sur quelque chose lié à l’équipe et non à un joueur unique. Je suis toujours d’accord avec la FIFA pour les clubs de football, mais à côté de cela, concentrez-vous sur un sport d’équipe.

    Changement de marque EXCEL
    EXCEL a changé de nom en 2021. Crédit image : EXCEL

    Résolution des problèmes

    Abordant ses plans et son avenir chez EXCEL, Reichert a honnêtement admis que sa perception d’EXCEL n’était pas la meilleure lorsqu’il était à Schalke – bien qu’il y ait vu beaucoup de potentiel.

    “Il manquait quelque chose dans les équipes et la communication avec le public”, a ajouté Reichert. “J’ai également abordé cela lors de ma conversation avec EXCEL lorsque nous avons discuté de l’entrée potentielle de moi-même. Ils étaient déjà au courant de cela, et ce n’était pas comme si j’avais besoin de les en informer.

    De nombreux changements internes sont actuellement en cours dans EXCEL et ces processus nécessitent beaucoup de temps, a déclaré Reichert. Cependant, il a l’impression d’être sur la même longueur d’onde que l’organisation, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles il a décidé de rejoindre EXCEL en premier lieu.

    « J’ai de grands espoirs pour les personnes qui travaillent ici du côté d’EXCEL. Et beaucoup d’entre eux ne sont même pas visibles ou les fans ne savent même pas tout ce qui s’est passé ici en un an, en interne. J’espère que nous pourrons leur montrer quelque chose de bien meilleur à l’avenir et que nous pourrons leur fournir des résultats bien plus amusants et divertissants.

    Crédit image : Michal Konkol / Riot Games

    Le but final

    La principale priorité est de divertir le public des jeux et des esports, a déclaré Reichert, ajoutant que ce sera la priorité d’EXCEL à l’avenir, car toute organisation, qu’il s’agisse de sports traditionnels ou d’esports, existe simplement pour ses fans. La deuxième priorité est de gagner, bien sûr. Reichert note que la réalisation des objectifs, l’obtention de trophées et l’obtention de bons résultats sont une évidence lorsqu’il s’agit des plans d’avenir de l’organisation. L’objectif principal, cependant, est définitivement de divertir le public et d’élargir la base de fans d’EXCEL.

    Reichert a conclu : « EXCEL évolue, et c’est l’un des messages que je veux envoyer. Oui, il se passe beaucoup de choses, et je suis vraiment heureux d’en faire partie. Je ne suis aussi qu’un petit élément dans le tableau d’ensemble, essayant de contribuer au succès du mieux que je peux, et j’espère que les gens en seront satisfaits.

    EXCEL a débuté sa nouvelle saison LEC avec deux défaites, l’une contre Team BDS et l’autre contre G2, mais aussi avec une victoire contre la nouvelle “super team” européenne, Vitality. L’organisation a également conclu un partenariat avec le détaillant de sport JD Esports plus tôt ce mois-ci.

    Le « but final » d’EXCEL est de devenir un véritable concurrent mondial dans l’industrie de l’esport. Cela est aidé par des investissements et un ensemble de nouvelles recrues qui ont renforcé les rangs de l’organisation en 2021. L’accent mis sur les personnes est évident lorsque l’on parle avec Reichert, et il a souligné que la croissance d’une marque d’esports concerne tout simplement les personnes.

    CONNEXES: EXCEL ESPORTS renforce son équipe commerciale avec de nouvelles recrues

    “[EXCEL] ajouté des personnes créatives incroyables à l’équipe de contenu, ce qui s’est traduit par une forte croissance de la communauté. C’est de cela qu’il s’agit – cela semble simple, mais c’est super difficile à exécuter à la fin. Je pense qu’il est important pour nous de montrer au monde que nous allons rivaliser avec les meilleurs, et nous ne ferons pas que des playoffs, nous visons plus haut.

    « Mais aussi, il s’agit de mettre à niveau les ressources humaines, de mettre à niveau les personnes travaillant pour EXCEL et de créer le contenu le plus divertissant et le plus amusant pour notre public. Parce que vous attirez le public avec des trucs divertissants, vous n’attirez pas le public simplement parce que vous êtes basé n’importe où ou que vous racontez une grande histoire.

    “Vous devez donner au public un contenu cohérent afin que le public soit prêt à vous suivre et à faire partie de votre voyage.”

    Suivez ESI sur Instagram

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.