Un tribunal russe condamne Google et Meta à de lourdes amendes

  • FrançaisFrançais



  • Il semble que le géant des moteurs de recherche Google et Meta, la société mère de Facebook et Instagram, termineront 2021 sur une note amère après avoir reçu de lourdes sanctions du gouvernement russe. Un tribunal russe aurait pénalisé Google, 7,2 milliards de roubles (environ 98,4 millions de dollars) et Meta, 2 milliards de roubles (27,2 millions de dollars) pour ne pas avoir supprimé le contenu interdit de ses plateformes.

    Le tribunal de district de Tagansky a jugé que Google avait omis à plusieurs reprises de supprimer le contenu interdit par la loi locale. L’organisme russe de surveillance de la vie privée Roskomnadzor, également connu sous le nom de Service fédéral de surveillance des communications, des technologies de l’information et des médias de masse, a déclaré que Google et Meta avaient enfreint les lois sur la confidentialité des données en diffusant du contenu interdit faisant la promotion d’une idéologie extrémiste et insultant les croyances religieuses. L’agence a révélé que Facebook et Instagram n’avaient pas réussi à supprimer 2 000 éléments de données et que Google n’avait pas supprimé 2 600 de ces éléments.

    Les restrictions sur l’utilisation d’Internet et d’autres produits en ligne sont assez courantes en Russie. Selon un rapport, le pays a interdit les services d’anonymat Web Tor et six opérateurs de réseaux privés virtuels (VPN) pour avoir permis aux citoyens d’accéder à des contenus illégaux.

    Plusieurs amendes sur Google

    Google a rencontré plusieurs pénalités cette année. Récemment, l’Autorité antitrust italienne a infligé à Google Ireland Ltd. et Apple Distribution International Ltd. une amende de 10 millions d’euros (11,26 millions de dollars) chacun, invoquant des pratiques agressives en matière de données. L’agence a déclaré que les deux sociétés avaient enfreint les pratiques du Code de la consommation lors de l’acquisition des données des clients et de leur utilisation commerciale.

    Google a de nouveau été condamné à une amende pour utilisation abusive de l’espace publicitaire en ligne. Selon un rapport, l’Autorité française de la concurrence (FCA) a condamné Google à une amende de 220 millions d’euros (environ 268 millions de dollars) pour avoir abusé de sa position dominante sur le marché publicitaire et favorisé ses services au détriment de ses concurrents. La sanction intervient après que trois groupes de médias, News Corp, le quotidien français Le Figaro et le groupe belge Rossel, ont accusé Google d’une action en justice antitrust pour avoir abusé de sa position sur la vente d’annonces pour des pratiques publicitaires numériques déloyales.

    Source

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.