Les PME ont dépensé en moyenne 275 000 dollars pour la cybersécurité en 2020

  • FrançaisFrançais


  • Même si le COVID-19 a connu un nombre sans précédent de licenciements et de réductions budgétaires pour les entreprises du monde entier, la cybersécurité est restée l’un des principaux domaines d’investissement, en particulier pour les PME. Un nouveau rapport de Kaspersky intitulé «Ajustement des investissements: aligner les budgets informatiques sur l’évolution des priorités de sécurité» suggère que les PME ont dépensé en moyenne 275 000 USD pour la cybersécurité en 2020, soit 8 000 USD de plus que l’année précédente.

    Le rapport souligne que 71% des PME et des grandes entreprises prévoient d’augmenter leurs dépenses en cybersécurité au cours des trois prochaines années, tandis que seulement 17% prévoient de maintenir leurs dépenses inchangées. «Pour les PME qui cherchent à augmenter leurs dépenses de sécurité, l’un des trois principaux moteurs a été cité comme souhaitant augmenter les dépenses de sécurité en réponse à la complexité accrue de l’infrastructure informatique (43% contre 36% l’année précédente)», ajoute le rapport. . «Vient ensuite la nécessité d’améliorer l’expertise interne des spécialistes de la sécurité (39%) et pour un tiers (34%) des PME, la direction souhaite augmenter les budgets pour améliorer les défenses de l’entreprise.»

    Le rapport a également constaté que la part de la sécurité dans les budgets informatiques globaux est passée de 23% en 2019 à 26% en 2020 au sein des PME, et de 26% en 2019 à 29% en 2020 pour les entreprises. Une autre conclusion clé est que le coût moyen des violations de données est passé à 101 000 dollars pour les PME et à 1,09 million de dollars pour les entreprises en 2020, contre 108 000 dollars et 1,41 million de dollars en 2019. Alors que pour les entreprises et les PME qui cherchaient à réduire leurs dépenses en cybersécurité, le Les seuls facteurs déterminants étaient la haute direction au sein des entreprises qui n’avait aucune raison d’investir autant dans l’avenir à 32%, tandis que les PME qui réduisent leurs dépenses globales à 29%.

    «Les MPME font de leur mieux, mais doivent tenir compte d’un réseau soudainement élargi pour gérer les employés qui utiliseront un mélange d’appareils domestiques et professionnels pour leur rôle. Ils doivent s’appuyer davantage sur la sensibilisation des utilisateurs à la sécurité pour empêcher la propagation des logiciels malveillants, mais c’est un défi », a déclaré Laurence Pitt, directrice de la stratégie de sécurité mondiale chez Juniper Networks. CISO MAG dans une récente interview.

    Pour conclure, COVID-19 a mis la cybersécurité sous les feux de la rampe, même pour de nombreuses PME.

    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *