Les cybercriminels ciblant les serveurs Exchange non corrigés en installant des logiciels malveillants de cryptojacking

  • FrançaisFrançais



  • Les cybercriminels continuent d’exploiter des serveurs Microsoft Exchange non corrigés. Les chercheurs en cybersécurité de Sophos rapportent qu’une attaque inconnue a tenté d’exploiter l’exploit ProxyLogon pour décharger le cryptominer Monero malveillant sur des serveurs Exchange, la charge utile étant hébergée sur un serveur Exchange compromis.

    Source

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *