La réaction des mignonnes de Netflix s’est étendue à un procès

  • FrançaisFrançais


  • Le film français fait face à une accusation en vertu de la loi de l’État interdisant «l’exposition obscène des parties génitales ou pubiennes d’un enfant non habillé, partiellement habillé ou habillé», selon l’acte d’accusation du procureur du comté de Tyler au Texas. Pour que le film Netflix soit considéré comme du matériel illégal, il doit être prouvé qu’il n’a «aucune valeur littéraire, artistique, politique ou scientifique sérieuse» et «l’intérêt indiscipliné pour le sexe», selon le procès.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *