Unilever va vendre des marques de beauté non essentielles?

  • FrançaisFrançais


  • LE QUOI? Selon des rumeurs, Unilever réfléchit à la vente d’un portefeuille de ses marques de beauté non essentielles, selon un rapport publié par Bloomberg, citant une source proche du dossier.

    LES DÉTAILS Le fabricant britannique de produits de grande consommation aurait rédigé un projet au Credit Suisse pour explorer une éventuelle élimination, bien qu’aucune décision finale n’ait été prise. Les deux sociétés ont refusé de commenter lorsqu’elles ont été approchées par Bloomberg.

    LE POURQUOI? Unilever a éliminé les points faibles de son portefeuille ces dernières années, en commençant par sa division tartinades et qui se poursuivra prochainement avec la vente de son unité de thé. La réévaluation de son portefeuille beauté est la prochaine étape logique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *