Les employés de Chanel Corée menacent de faire grève pour salaires impayés et harcèlement sexuel sur le lieu de travail

  • FrançaisFrançais



  • LE QUOI?Selon un rapport du Korea Herald, les employés de Chanel Korea ont menacé de déclencher une grève à cause des salaires impayés et des efforts tardifs de l’entreprise pour empêcher le harcèlement sexuel sur le lieu de travail.

    LES DÉTAILSLes travailleurs des magasins de cosmétiques Chanel ont déclaré qu’ils quitteraient leur emploi pour une durée indéterminée à partir du 17 décembre si l’entreprise ne se conformait pas à leurs exigences.

    Les membres font partie de la Confédération coréenne des syndicats, qui représente 390 employés de magasins dans 85 boutiques.

    Kim So-hyeon, chef du syndicat, a déclaré: «Nos demandes sont claires. Chanel Corée versera des indemnités de vacances, en souffrance depuis deux ans, aux employés des magasins. Elle doit garantir des congés payés, partager les bénéfices d’exploitation avec ses travailleurs et faciliter un environnement de travail à l’abri du harcèlement sexuel.

    LE POURQUOI ?Lors d’une conférence de presse devant le bureau de Chanel à Jung-gu, dans le centre de Séoul, le syndicat a déclaré que l’entreprise n’avait pas payé les employés pour les vacances de travail, ni travaillé pour éradiquer les problèmes de harcèlement sexuel.

    Chanel a déclaré que c’était « une enquête approfondie sur l’affaire ».

    La menace des travailleurs de l’après-Channel Korea de grève pour les salaires impayés et le harcèlement sexuel sur le lieu de travail est apparue en premier sur Global Cosmetics News.

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.