Douglas fermera 500 magasins alors que les achats en ligne se développent

  • FrançaisFrançais


  • LE QUOI? Douglas a annoncé que des ajustements seraient apportés à son réseau de magasins européen en raison des fermetures de plusieurs mois qui ont accéléré la tendance générale aux achats en ligne.

    LES DÉTAILS Quelque 500 magasins doivent être fermés, la majorité en Europe du Sud où les acquisitions précédentes ont laissé à Douglas un réseau de magasins dense et en partie superposé, et 60 en Allemagne. Le détaillant allemand a déclaré que quelque 600 employés du magasin seraient touchés en Allemagne et qu’il avait mandaté une agence de transfert pour les soutenir.

    La société prévoit de réduire sa base de coûts tout en conservant une part importante des ventes des magasins fermés. L’impact sur l’EBITDA en résultant devrait être d’environ 120 millions d’euros par an.

    LE POURQUOI? La pandémie de coronavirus a accéléré le rythme du passage à la vente au détail en ligne et du déclin des activités physiques, a déclaré Douglas dans un communiqué. Tina Müller, PDG du groupe Douglas, explique: «Suite à nos ventes records en 2018/19, nous avons largement bénéficié de nos investissements dans le commerce électronique dans le cadre de notre stratégie #FORWARDBEAUTY tout au long de l’année de la pandémie COVID-19. Nous connaissons parfaitement les besoins de nos clients, comprenons leur comportement d’achat et nous continuerons à conduire la transformation vers le e-commerce initiée en 2018. Notre succès à ce jour, avec des ventes en ligne de plus d’1 milliard d’euros sur toute l’année civile 2020, est à la fois une confirmation que notre stratégie fonctionne et une motivation pour nous de continuer à exécuter notre stratégie # FORWARDBEAUTY.DigitalFirst. Cette année, aucun autre détaillant de produits de beauté européen n’a vu une telle augmentation de ses ventes en ligne combinée à des marges d’EBITDA à deux chiffres. Grâce à ses clients fidèles, Douglas a réalisé un volume de ventes considérable de 3,2 milliards d’euros, à peine en dessous du chiffre record de l’année dernière.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *