Clarins lance le premier laboratoire à l’étranger à Shanghai pour mieux comprendre les consommateurs asiatiques

  • FrançaisFrançais


  • LE QUOI? Clarins a ouvert son premier laboratoire à l’étranger, le nouveau centre étant basé à Shanghai.

    LES DÉTAILS Le laboratoire de 500 mètres carrés mènera des expériences in vitro, des analyses sensorielles et des tests cliniques, avec des chercheurs capables de cribler les ingrédients actifs des produits, d’inviter les consommateurs chinois à effectuer des évaluations sensorielles et de vérifier l’efficacité du produit.

    En aidant le groupe à mieux comprendre les préoccupations cutanées des femmes asiatiques, ainsi qu’à développer de nouveaux produits pour le marché asiatique, Clarins se familiarisera également avec les avancées du pays en matière de science et technologie, de sciences humaines et de biologie.

    Clarins espère également s’appuyer sur la médecine chinoise ancienne pour le NPD.

    LE POURQUOI? Premier laboratoire construit en dehors de Paris, la Chine serait le plus grand marché de Clarins. Les nouvelles capacités de recherche permettront à l’entreprise de mieux comprendre les préférences régionales.

    Discutant du succès de la région pour l’entreprise, Zhong Xiaoming, vice-président exécutif de Clarins Greater China, a déclaré: «Le rebond de la consommation en Chine depuis l’épidémie de COVID-19 a dépassé nos attentes. La performance de notre marché en Chine s’est complètement redressée et nous avons réalisé une croissance accélérée dans certaines régions. »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *