L’Iran a augmenté sa production d’électroménagers et vise à devenir exportateur

  • FrançaisFrançais



  • Tehrantimes.com signalé que l’entrée de tout investisseur en Iran devrait être conditionné au transfert de nouvelles connaissances techniques et l’utilisation de main-d’œuvre domestique. C’est ce que Hamidreza Ghaznavi, a déclaré le porte-parole de l’Union des fabricants d’appareils ménagers. Nous ne recherchons pas le monopole et la fermeture des frontières aux investissements étrangers et nous ne voulons pas non plus de sanctions.

    Les appareils électroménagers représentent une industrie dynamique en Iran, où la production nationale est en croissance. Fin avril, le vice-ministre de l’Industrie, des Mines et du Commerce, Mehdi Sadeqi Niaraki, a indiqué que la production du produits du secteur dans le pays a augmenté de 36% suite à la sortie des marques étrangères. «Actuellement – ​​a-t-il expliqué – les producteurs iraniens ont indigénisé le savoir pour fabriquer environ 70 % des besoins en appareils ménagers du pays, et le chiffre a atteint 90 % pour certains produits.

    Niaraki a également ajouté que l’actuel Iranien l’infrastructure et les capacités de l’industrie de l’électroménager permettent au pays de devenir un exportateur de ces produits dans un avenir proche, car la plupart des matières premières nécessaires au secteur mentionné sont produites dans le pays. «Actuellement – ​​a dit Niaraki – le retour des entreprises étrangères n’est pas à l’ordre du jour; les entreprises nationales ont trouvé leur place et sont pleinement capables de produire et de répondre aux besoins du pays.»

    Article précédentL’enquête de PwC révèle des consommateurs respectueux de l’environnement, numériques et locaux

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *