Le projet Label 2020 aide à la transition vers le nouvel étiquetage

  • FrançaisFrançais


  • L’ancien concept d’étiquetage impliquant les classes d’efficacité A +++ à D est devenu encombrant et moins transparent pour les parties prenantes, de sorte que l’UE a décidé de revenir au concept original de classe A – G qui, à l’avenir, impliquera le rééchelonnement des classes d’étiquettes en fonction de la technologie et de l’évolution du marché .
    Pour faciliter la transition du marché vers les nouveaux labels énergétiques, l’Agence autrichienne de l’énergie coordonne le projet Label 2020, qui se déroule dans 16 États membres de l’UE.
    Le projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne et durera jusqu’en janvier 2023, avec pour objectif de soutenir: les consommateurs et les acheteurs professionnels au moyen de campagnes d’information, de services et d’outils efficaces; détaillants dans la mise en œuvre correcte, efficace et effective du nouveau label sur le point de vente et dans les canaux de vente en ligne; fabricants dans la fourniture d’un étiquetage et d’informations sur les produits corrects; décideurs politiques, multiplicateurs et autres parties prenantes dans l’utilisation et la promotion du nouveau label dans les programmes, initiatives et programmes nationaux.
    Parmi les nouveautés les plus importantes de la nouvelle réglementation, nous rappelons qu’il y aura une échelle commune pour tous les produits incluant uniquement les classes A à G. Il n’y aura plus d’extension aux classes A +.
    Le label sera lié à une nouvelle base de données de produits de l’UE via un QR-Code, qui fournit des informations supplémentaires sur tous les produits labellisés pour les acheteurs, les détaillants ainsi que pour la surveillance du marché. En 2021, de nouvelles étiquettes seront mises en place dans les magasins physiques et les boutiques en ligne pour 5 groupes de produits: réfrigérateurs et congélateurs ménagers, lave-linge et lave-linge séchant, lave-vaisselle, téléviseurs et présentoirs, sources lumineuses.
    Pour les autres groupes de produits labellisés tels que les climatiseurs, les sèche-linge, les aspirateurs, les chauffe-eau, etc., les nouvelles étiquettes seront mises en œuvre dès que les réglementations européennes pertinentes seront en vigueur.

    Article précédentLa production industrielle montre des signes de reprise en juillet

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *