Gifam, premières réflexions après un an d’indice de réparabilité

  • FrançaisFrançais



  • Gifam, l’Association française de l’industrie de l’électroménager, dévoile un évaluation initiale sur l’indice de réparabilité, obligatoire en France sur les lave-linge à chargement frontal depuis le 1er janvier 2021. Pour les appareils électroménagers, l’indice de réparabilité est le premier indicateur efficace qui renseigne les consommateurs sur la réparabilité effective de certains appareils électroménagers.

    Presque 1 000 références ont été calculées et envoyé aux détaillants et distributeurs uniquement sur les machines à laver à chargement frontal. A ce jour, les lave-linge des fabricants adhérents au Gifam ont obtenu une moyenne de 7,2 sur 10 avec des notes variant de 5,1 à 8,8 sur 10, permettant ainsi une bonne comparaison des produits entre eux. Depuis le 1er janvier 2021, l’indice de réparabilité est obligatoire en France pour 5 catégories de produits pilotes.

    «Cet indice est un appareil unique au monde. Nous sommes convaincus qu’il s’agit d’un premier outil efficace pour améliorer l’information délivrée aux consommateurs. L’hétérogénéité des notes délivrées sur près de 1000 références montre que nous allons dans le bon sens. C’est un outil de comparaison fiable pour les consommateurs – dit Camille Beurdeley, déléguée générale du Gifam -. Nous poursuivons les travaux entrepris et les réflexions sur l’évolution des critères avec les pouvoirs publics et les différentes parties prenantes, pour la extension de l’indice de réparabilité à aspirateurs, lave-vaisselle et machines à laver à chargement par le haut».

    Article précédentBespoke Jet™, la station de nettoyage tout-en-un de Samsung

    L'équipe de Comparaland

    L'équipe rédactionnnelle du site

    Pour contacter personnellement le taulier :

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.