De’Longhi, Q1 positif et bonnes attentes pour la suite de 2021

  • FrançaisFrançais



  • Au cours du premier trimestre 2021, De’ Longhi les revenus nets ont atteint 678,7 millions d’euros, en hausse de 72,6 %. Ajusté Ebitda, au contraire, a enregistré 128,6 millions d’euros, en hausse de 205,3% et égal à 18,9% du chiffre d’affaires, avec une amélioration de 8,2% par rapport à l’année précédente. Ebit était de 108,2 millions d’euros, en hausse de 516,3% et égal à 15,9% du chiffre d’affaires et un bénéfice net de 80,9 millions d’euros, en hausse de 636,2%, égal à 11,9% du chiffre d’affaires. De plus, le Groupe a enregistré une situation financière nette positive de 318,2 millions d’euros, en amélioration de 86,2 millions d’euros au cours du trimestre.

    «Les résultats extraordinaires obtenus – commenté Le PDG de De’Longhi, Massimo Garavaglia – consolider davantage la position de De’Longhi parmi les leaders de l’industrie. Le Groupe a su saisir toutes les opportunités offertes par le marché en ces mois de grande incertitude, grâce non seulement à son portefeuille de marques et de produits mais aussi à la grande flexibilité de production et le adaptabilité des équipes et de l’organisation. J’en profite pour remercier tous les collaborateurs du Groupe pour le dévouement, l’engagement et le professionnalisme dont ils ont fait preuve ces derniers mois, sans lesquels nous n’aurions pas pu atteindre ces objectifs ».

    «En regardant vers l’avenir prochain – a ajouté garavaglia – la poursuite de la tendance de développement de café et cuisine, renforcés par l’attention accrue des consommateurs envers l’environnement domestique, confortent nos attentes positives pour les prochains trimestres. En particulier, les signaux que nous recevons des marchés en ces premières semaines du deuxième trimestre suggèrent raisonnablement, pour les mois restants de l’année, une tendance des ventes très robuste et plus soutenue qu’initialement prévu ; dans ce contexte, nous révisons donc à la hausse notre guidance pour l’année en cours et pour le nouveau périmètre incluant Marques capitales, prévoyant désormais une croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants à un rythme compris entre 28 % et 33 % (soit de l’ordre de 18 % à 22 % à périmètre constant) et un Ebitda ajusté en ligne avec 2020 en pourcentage du chiffre d’affaires . Cette dynamique attendue nous permettra de poursuivre la stratégie annoncée précédemment de augmenter les investissements dans le marketing et la communication, en soutien à nos marques et produits, alimentant ainsi un cercle vertueux orienté vers une stratégie de croissance à moyen-long terme.»

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *